Défiscalisation immobilière : loi Pinel ou loi Cosse ?

Actualités

Publié le 10/03/2017

Depuis le début de l’année 2017, une nouvelle loi est applicable dans l’univers de la défiscalisation immobilière : il s’agit de la loi Cosse. Face à ce nouveau dispositif, beaucoup de contribuables se posent la question du choix de la loi de défiscalisation. Découvrez les principales différences entre loi Cosse et loi Pinel.

Immobilier neuf VS immobilier ancien

Tandis que la loi Pinel concerne uniquement les programmes immobiliers neufs (sous conditions d’éligibilité), la loi Cosse permet de défiscaliser ses loyers dans l’ancien. Aussi, les investisseurs immobiliers appréciant les logements neufs continueront généralement à investir en Pinel, tandis que les personnes s’intéressant à l’ancien pourront choisir le dispositif Cosse. Si le neuf est plus cher à l’achat que l’ancien, il permet en revanche de diminuer les frais d’entretien et d’avoir un bien alléchant (performances énergétiques avantageuses, prestations comme le parking, etc.). Dans l’ancien, on peut devenir propriétaire à moindre coût mais il faudra prévoir plus de frais de travaux.

Réduction sur l’impôt VS abattement sur les recettes locatives

Pour bien comprendre la différence entre loi Cosse et loi Pinel, il est important de s’intéresser à la manière dont chacune permet d’optimiser sa fiscalité. Suite à l’achat d’un bien immobilier neuf, la loi Pinel donne droit à une réduction d’impôts, calculée selon un pourcentage du coût de l’investissement. Avec la loi Cosse, on peut défiscaliser ses loyers grâce à un abattement plus ou moins important sur les recettes locatives.
Vous hésitez encore entre ces deux formes d’investissement ? Contactez Investir & Associés et demandez l’expertise d’un conseiller de proximité.

« Contactez-nous au 09 72 57 21 46
Ou laissez-nous un message , nous vous recontactons ! »

Contactez-nous pour votre projet immobilier locatif en Pinel ou LMNP