Démographie à Lorient : une croissance modérée et de nouveaux besoins

La population à Lorient a tendance à stagner. Les augmentations et diminutions successives, de petite ampleur, ne permettent pas de dégager une tendance globale. En revanche, l’agglomération bénéficie d’une réelle attractivité sur certaines catégories de population. En se penchant plus précisément sur la démographie du pays lorientais, on peut comprendre plus facilement la nature de la demande locative sur place, en vue de réaliser un investissement immobilier rentable à Lorient.

Démographie et population
Le métier de notre équipe est de :
  • vous conseiller à titre patrimonial et fiscal
  • détecter votre bien immobilier locatif
  • gérer la globalité de votre investissement
« Les informations importantes de cette page »
  • Une population qui a tendance à se maintenir au fil des années
  • Une population majoritairement sénior
  • Une population jeune gobalement sur le départ

Quels sont les ménages vivant à Lorient ?

Les enfants de 5 à 14 ans – suivant leurs parents – et les adultes de 30 à 54 ans sont plus nombreux à arriver à Lorient qu’à quitter la ville.

Le solde migratoire positif sur ces tranches de population démontre clairement une arrivée fréquente de familles plus ou moins nombreuses à Lorient, ce qui peut correspondre à une demande locative bien précise.

Malgré tout, les statistiques réalisées par l’INSEE prouvent que les ménages ont tendance à être plus petits qu’avant. Les quadragénaires, par exemple, sont facilement amenés à vivre seuls, notamment avec l’augmentation des divorces.

Cette tendance, observable dans la France entière, touche également Lorient. En moyenne, le ménage lorientais est composé de 2,1 personnes en 2008.

Le vieillissement de la population à Lorient

Comme partout en France, la population vieillit à Lorient. Dans un premier temps, une baisse significative de la part des enfants de 0 à 14 ans joue un rôle prépondérant dans ce phénomène démographique, tout comme le départ fréquent d’individus d’une vingtaine d’années, cherchant à étudier ou à s’insérer dans le monde du travail. Toutefois, le facteur à prendre en compte pour l’investissement dans l’immobilier locatif est l’augmentation de l’espérance de vie. En effet, les Français vivent de plus en plus longtemps, ce qui leur permet d’envisager leur retraite d’une tout autre manière. Les arrivants à Lorient entre 55 et 64 ans sont largement supérieurs aux partants : beaucoup de personnes choisissent la ville et sa douceur de vivre pour cette nouvelle période de leur existence. Les résidences services seniors devraient donc, sur le court et le long terme, devenir de plus en plus attractives. Par ailleurs, sur la population de plus de 90 ans, les locations en EHPAD pourront également augmenter. Ces différents dispositifs sont accessibles aux investisseurs immobiliers : contactez-nous pour en savoir plus.

Un solde migratoire négatif sur la population jeune

Sur les 15-29 ans, on observe une différence entre le nombre de partants et d’arrivants. Cette population a plutôt tendance à quitter la ville : le nombre d’arrivants est inférieur à celui des partants, ce qui induit un solde migratoire négatif sur les jeunes à Lorient. Cette tendance est plus marquée chez les 20-29 ans, tandis que les 15-19 ans sont encore, pour la plupart, chez leurs parents. Malgré tout, cette constatation ne signifie pas que la jeunesse est absente de Lorient. Des structures pour les études supérieures prouvent d’ailleurs le contraire. Il faut simplement avoir en tête, dans le cadre d’un investissement immobilier, que les jeunes sont plus rares – et ne sont, ainsi, pas forcément la cible la plus courante.

« Contactez-nous au 02 97 02 98 32
Ou laissez-nous un message , nous vous recontactons ! »

Contactez-nous pour votre projet immobilier locatif en Pinel ou LMNP