Le développement de Dijon : vers une ville plus durable

En matière de développement durable, Dijon fait figure de modèle à suivre : ses plans d’urbanisme et d’habitat intègrent tous cette question au cœur des objectifs principaux. En ce sens, si vous cherchez à connaître la situation de l’immobilier neuf à Dijon, nous pouvons d’ores et déjà vous affirmer que de nombreux programmes immobiliers Pinel sortent de terre, avec des performances énergétiques maximales et un confort idéal. De plus, d’une manière générale, la ville multiplie les initiatives pour augmenter la qualité de vie de ses habitants : investir dans l’immobilier locatif à Dijon est une bonne solution pour rapidement remplir vos objectifs.

Développement urbanisme et habitat
Le métier de notre équipe est de :
  • vous conseiller à titre patrimonial et fiscal
  • détecter votre bien immobilier locatif
  • gérer la globalité de votre investissement
« Les informations importantes de cette page »
  • Une multiplication des écoquartiers à Dijon
  • Développer et encourager l'usage des transports en commun
  • Projet de création d'un pôle culture et formation

Le modèle de l’écoquartier se généralise à Dijon

Depuis 2005, le Plan Local de l’Habitat (PLH) de Dijon va vers la multiplication des écoquartiers. Le quartier Junot, par exemple, était une enclave militaire. Il est aujourd’hui une zone très attractive, mêlant judicieusement les bâtiments résidentiels et les commerces. A la place de l’ancien hôpital militaire, on trouve le quartier Hyacinthe Vincent. L’ancien collège est remplacé par l’écoquartier Épiray et l’écoquartier Heudalet 26 constitue un lieu de vie particulièrement prisé dans le sud de Dijon.

Concrètement, tous ces quartiers sont pensés selon un même modèle : il s’agit d’aménager l’espace en y ajoutant un maximum de verdure, en limitant l’usage de la voiture grâce à une bonne desserte par les transports collectifs et en multipliant les bâtiments HQE, labellisés BBC (Bâtiment Basse Consommation) ou conformes à la Réglementation Thermique 2012.

Des initiatives pour encourager l’usage des transports collectifs à Dijon

Le Grand Dijon, communauté urbaine composée de 24 communes, est en charge des politiques liées aux transports publics. En 2012, deux lignes de Tramway sont entrées en service, permettant de desservir – au total – 35 stations. Puisque la ville veut privilégier la multimodalité, des connexions sont possibles avec le réseau de bus Divia, composé de 30 lignes parcourant le Grand Dijon. Les liaisons avec le TER Bourgogne sont également simplifiées.

La cité de la gastronomie, projet d’urbanisme phare de Dijon

Mêlant un lieu culturel, la Cité internationale de la Gastronomie et un lieu résidentiel, un écoquartier de 3,5 hectares, la cité de la gastronomie est un vaste projet d’urbanisme qui va bientôt se concrétiser à Dijon. On trouvera, sur cette zone extrêmement attractive, plus de 4 000 mètres carrés de commerces, cafés et restaurants. Plusieurs logements vont être réhabilités, tandis que le nouvel écoquartier contiendra 540 logements et 3 résidences services compatibles avec la location meublée à Dijon.

Un pôle culture et formation est également prévu, tout comme un hôtel 5 étoiles destiné à accueillir les touristes venant goûter les délices de la gastronomie bourguignonne.
A lui seul, le site devrait accueillir 1 million de visiteurs chaque année – dont 350 000 dans la cité, 150 000 dans les boutiques et 500 000 dans le cinéma.
Ce pôle d’attractivité sera totalement connecté à la ville, puisque la ligne de Tramway T2 le desservira, tout comme plusieurs lignes de bus ainsi que le terminus de la navette électrique gratuite du centre-ville DiviaCity.

« Contactez-nous au 03 73 55 04 62
Ou laissez-nous un message , nous vous recontactons ! »

Contactez-nous pour votre projet immobilier locatif en Pinel ou LMNP