Nice et son économie variée, dynamisée par le tourisme

Naturellement, le tissu économique de la ville de Nice dépend du tourisme, un vecteur d’emploi et de richesse incontournable. Cependant, lorsque l’on se penche plus précisément sur le sujet de l’économie à Nice, on observe que le potentiel de la ville s’étend bien au-delà du tourisme. Cette dernière, plutôt ambitieuse et attractive, développe sa présence sur de nombreux autres secteurs, ce qui permet de diversifier l’économie et de la rendre, finalement, encore plus solide.

Dynamisme économique
Le métier de notre réseau de CGP est de :
  • vous conseiller à titre patrimonial et fiscal
  • détecter votre bien immobilier locatif
  • gérer la globalité de votre investissement
« Les informations importantes de cette page »
  • Le secteur tertiaire extrêmement représenté (85% des actifs)
  • Des quartiers d'affaires attractifs
  • Un dynamisme économique particulièrement sur les nouvelles technologies

L’hégémonie du secteur tertiaire à Nice

A Nice, on estime à environ 85 % le taux d’actifs travaillant dans le secteur tertiaire. Cette hégémonie réelle n’implique pas, pour autant, de monotonie : concrètement, le secteur tertiaire est très varié, inclut des emplois en tous genres avec des qualifications très diverses. Ainsi, si le tourisme reste un moteur de l’économie niçoise, avec de nombreux postes dans les hôtels et restaurants, on trouve également des opportunités d’emploi dans le secteur du tourisme de congrès, par exemple.
Naturellement, dans le tertiaire, on identifie également le commerce, qui reste un élément majeur de l’économie à Nice.L’investissement immobilier locatif à Nice tient toujours compte, notamment dans le choix du programme, de l’offre commerçante dans le quartier.

A Nice, on constate facilement que le nombre de commerces est très important : ces derniers sont éparpillés un peu partout dans l’agglomération, en centre-ville mais aussi en périphérie.
L’emploi dans l’administratif a pris beaucoup plus de place ces dernières années à Nice : la ville s’est développée et a vu son nombre de fonctionnaires augmenter, dans les instances municipales ou départementales, entre autres. De plus, les banques et sociétés d’assurances, souvent situées dans le quartier de l’Arenas, génèrent beaucoup d’activité sur le territoire.
Le tertiaire comprend également la médecine et l’enseignement, deux parties importantes de l’économie à Nice.

Des quartiers d’affaires pour attirer les entreprises

Si vous vous demandez sur quels critères se base un bon choix de programme immobilier, nous pouvons déjà vous affirmer que la bonne santé économique du territoire sur lequel vous vous implantez est décisive : à Nice, vous avez la certitude de miser sur une ville d’avenir.
Aujourd’hui, Nice fait déjà le nécessaire pour attirer les entreprises vers elle et, ainsi, générer de l’emploi. La création du quartier d’affaires de l’Arenas, situé à proximité de l’aéroport, a permis d’accueillir de nombreuses sociétés de services, notamment. Aujourd’hui, la ville sait que les enjeux ont changé : son nouveau projet, celui du quartier Nice Méridia, tourne plutôt autour des affaires dans les hautes technologies, un secteur d’avenir.

Grâce à son enseignement supérieur développé et à sa capacité à se tourner vers l’avenir, Nice pourrait devenir, à terme, un haut-lieu concernant les nouvelles technologies.D’autres quartiers pensés pour les entreprises existent :

  • Nice la Plaine, construit au début des années 1990 à 5 minutes de l’aéroport. Il accueille notamment des entreprises dans les télécommunications (SFR, Siemens, TDF).
  • Saint-Isidore, au nord de Nice, est un Parc d’Activités Logistiques (PAL) où l’on trouve notamment UPS et Fedex. Ce quartier en position presque périphérique permet de désengorger le centre de ses camions.

« Contactez-nous au 04 22 53 04 42
Ou laissez-nous un message , nous vous recontactons ! »

Contactez-nous pour votre projet immobilier locatif en Pinel ou LMNP