La loi Pinel en outre-mer : une réduction d’impôts conséquente

Le dispositif de défiscalisation Pinel outre-mer est particulièrement avantageux. En effet, si vous investissez dans l’immobilier locatif neuf en outre-mer, vous accédez à des taux de défiscalisation supérieurs à ceux de la métropole.

La loi Pinel en Outre Mer
Le métier de notre équipe est de :
  • vous conseiller à titre patrimonial et fiscal
  • détecter votre bien immobilier locatif
  • gérer la globalité de votre investissement
« Les informations importantes de cette page »
  • Des taux de défiscalisation supérieurs à ceux de la métropole
  • Des conditions un peu différentes qu'en métropole
  • Un plafonnement de niches fiscales plus important (18 000€)

La loi Pinel en outre-mer : les départements concernés

Plusieurs départements et collectivités situés en outre-mer sont compatibles avec l’investissement immobilier locatif en loi Pinel : Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion, Mayotte, Saint-Barthélémy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, la Nouvelle Calédonie, la Polynésie française, les îles Wallis-et-Futuna.

La défiscalisation Pinel en outre-mer

Comme en métropole, l’achat d’un logement Pinel en outre-mer permet de bénéficier d’une réduction fiscale. Son montant est également calculé par rapport au prix de revient du ou des habitat(s) acheté(s), dans la limite d’un plafond d’investissement à 300 000 euros par an.
Si vous vous engagez à louer pendant 6 ans, vous bénéficiez d’une remise équivalente à 23 % du coût de votre investissement. La réduction fiscale est de 29 % pour une location pendant 9 ans. Enfin, pour une location pendant 12 ans, la remise sur les impôts correspond à 32 % de la somme dépensée pour acheter le ou les logement(s).
Les taux de défiscalisation sont supérieurs à ceux que l’on trouve en France métropolitaine – il est donc tout à fait possible de coupler investissement immobilier locatif et défiscalisation en misant sur l’outre-mer.

Les conditions de la loi Pinel outre-mer

Il existe plusieurs conditions à respecter lorsque l’on loue un bien neuf Pinel en outre-mer. Dans un premier temps, au sein des départements d’outre-mer, à Saint-Pierre-et-Miquelon et à Saint-Martin, le loyer ne doit pas excéder 10,14 euros par mètre carré. Pour la Nouvelle Calédonie, la Polynésie française et les îles Wallis-et-Futuna, le plafond est à 12,55 euros par mètre carré.
Concernant le choix des locataires, il faut toujours demander un justificatif de revenus, puisque vous devez absolument trouver des occupants dont les ressources ne dépassent pas des plafonds préétablis.
Le plus souvent, les logements neufs éligibles Pinel en outre-mer doivent être compatibles avec le label Bâtiment Basse Consommation (BBC) 2005 ou la Réglementation Thermique 2012. Toutefois, certains décrets peuvent, dans certains cas, exceptionnellement autoriser des adaptations.

Pourquoi investir en loi Pinel en outre-mer

Tout comme l’investissement immobilier locatif en métropole, l’achat d’un bien neuf pour le louer en outre-mer permet de se créer un patrimoine, d’anticiper son avenir mais aussi de défiscaliser, avec des taux plus importants qu’en France métropolitaine. En outre, le plafonnement des niches fiscales passe de 10 000 euros en métropole à 18 000 euros en outre-mer. Comme en métropole, le propriétaire peut louer à un ou des membre(s) de sa famille, ce qui n’était pas forcément le cas avec les précédents dispositifs de défiscalisation immobilière.
Enfin, le crédit d’impôt est possible en outre-mer : si la réduction d’impôt excède le montant de votre facture fiscale, vous pouvez l’imputer sur les années suivantes jusqu’à la sixième année incluse.

Si vous avez des questions relatives à la loi Pinel – en métropole ou en outre-mer, n’hésitez pas à demander les conseils d’Investir & Associés.

« Contactez-nous au 09 72 57 21 46
Ou laissez-nous un message , nous vous recontactons ! »

Contactez-nous pour votre projet immobilier locatif en Pinel ou LMNP