Investir dans l’immobilier ancien à Montpellier : quel contexte ?

Ville proche de la mer Méditerranée, agglomération de grande envergure dans une région aussi convoitée que le Languedoc, Montpellier est à la fois attractive et dynamique. Dans cette ville, on apprécie autant la proximité avec tous les commerces et services que le cadre, idyllique, avec les plages de Palavas-les-Flots à quelques minutes en voiture seulement. Mais comment investir dans l’immobilier ancien à Montpellier ? Quel est l’état actuel du marché ? Voici quelques éléments permettant de comprendre le marché immobilier dans la capitale de l’Hérault.

Le métier de notre équipe est de :
  • vous conseiller à titre patrimonial et fiscal
  • détecter votre bien immobilier locatif
  • gérer la globalité de votre investissement
« Les informations importantes de cette page »
  • Investir dans l'immobilier ancien en centre ville ou à prix modéré à La Chamberte
  • La loi Malraux pour défiscaliser en investissant dans l'immobilier ancien à Montpellier
  • Des possibilités d'investissement dans l'ancien entre maisons et appartements à Montpellier

Prix de l’immobilier ancien : une nette coupure entre est et ouest

Naturellement, à Montpellier comme dans beaucoup d’autres métropoles, les quartiers du centre-ville sont les plus chers. Concrètement, à l’échelle de la ville, on peut acheter un bien immobilier ancien pour un prix allant de 1 810 à 3 120 euros par mètre carré. Le centre historique se situe plutôt dans la fourchette haute, puisqu’il faut compter 2 750 euros le mètre carré. Mais d’une façon générale, on peut observer que tous les quartiers à l’est de Montpellier (Aiguelongue, Hôpitaux-Facultés, Port Marianne ou encore Antigone) sont largement plus chers que les quartiers de l’ouest (Lemasson, Croix d’Argent ou encore la Chamberte).

Montpellier : prix de l’immobilier ancien quartier par quartier

Pour ce qui est de l’achat d’appartements anciens à Montpellier, c’est dans le quartier Aiguelongue que les prix sont les plus élevés – en moyenne, 3 120 euros du mètre carré. A l’inverse, un petit quartier situé à l’ouest du centre-ville apparaît comme le moins cher de Montpellier : à La Chamberte, on devient propriétaire pour environ 1 810 euros le mètre carré. Naturellement, des quartiers comme celui de la Gare (2 800 euros le mètre carré) ou de la Comédie (2 670 euros le mètre carré) sont particulièrement attractifs.

Quelle évolution pour les prix de l’immobilier à Montpellier ?

Malgré sa très bonne image et son aspect très recherché, Montpellier est aujourd’hui une ville plutôt stable dans le monde de l’immobilier, ce qui peut rassurer les personnes intéressées par l’investissement immobilier locatif. Entre l’an 2000 et l’année 2007, on a connu, sur des périodes de 12 mois, des hausses de plus de 10 % des prix, ancien et neuf confondus. Si les prix de l’immobilier à Montpellier ont grimpé de 19,6 % en 10 ans, ils ont tendance à augmenter moins vite et à se stabiliser. Aujourd’hui, on estime que les coûts de l’immobilier à Montpellier ont une croissance annuelle d’environ 1,5 %. Mais, plus étonnant, on observe parfois des baisses dans l’ancien, ce qui permet de devenir propriétaire plus facilement.

« Contactez-nous au 04 48 20 04 62
Ou laissez-nous un message , nous vous recontactons ! »

Contactez-nous pour votre projet immobilier locatif en Pinel ou LMNP