Acheter un bien immobilier ancien à Toulouse

Quand on souhaite défiscaliser à Toulouse, on pense souvent à investir en loi Pinel, car l’achat d’un logement pour le louer permet, avec ce dispositif, de voir jusqu’à 21 % de son investissement remboursé sous la forme d’économies d’impôts. Mais tous les investisseurs immobiliers ne cherchent pas forcement à gommer l’impôt : certains souhaitent agrandir leur patrimoine, d’autres veulent préparer leur retraite. S’il est possible de défiscaliser dans l’ancien avec la loi Malraux, on peut également investir dans ces biens immobiliers pour répondre à un autre objectif. Voici les principaux critères du marché de l’immobilier ancien à Toulouse.

Le marché de l'immobilier ancien
Le métier de notre équipe est de :
  • vous conseiller à titre patrimonial et fiscal
  • détecter votre bien immobilier locatif
  • gérer la globalité de votre investissement
« Les informations importantes de cette page »
  • Investir dans l'immobilier ancien en centre ville ou à proximité du Capitole
  • La loi Malraux pour défiscaliser en investissant dans l'immobilier ancien à Toulouse
  • Des possibilités d'investissement dans l'ancien entre maisons et appartements à Toulouse

Des prix élevés dans les beaux quartiers

La ville rose regorge de beaux quartiers dans lesquels on peut trouver des constructions de caractère. Dans le secteur de Saint-Étienne, aux Carmes ou encore du côté du Capitole, il faut compter entre 3 700 et 3 900 euros du mètre carré pour devenir propriétaire. Chaque année, des appartements du centre-ville se vendent à plus de 500 000 euros. Parmi les quartiers réputés chers, on trouve aussi Saint-Cyprien, où il faut compter plus de 3 600 euros du mètre carré pour devenir propriétaire.

Le succès des quartiers bien desservis par les transports en commun

Le Tramway permet, à Toulouse, d’envisager très facilement et très rapidement des déplacements au quotidien. Ainsi, dans des quartiers comme Arènes ou Croix-de-Pierre, bien desservis par les transports, le prix de l’immobilier ancien a tendance à augmenter et dépasse les 2 100 euros au mètre carré. Les tarifs sont encore plus élevés au niveau de Fer-à-Cheval, où on enregistre des prix moyens proches de 2 740 euros par mètre carré.

Les Minimes : beaucoup de ventes d’appartements anciens

Dans le quartier des Minimes à Toulouse, le nombre de ventes d’appartements anciens est relativement important. Sur une année, on peut en écouler environ 150, pour un prix moyen de 2 420 euros par mètre carré. Parmi les logements les plus prisés aux Minimes, on trouve incontestablement les grands volumes : au niveau des appartements, ce sont les 3 pièces qui fonctionnent le mieux. Par ailleurs, dans ce secteur de la ville, les maisons sont aussi très recherchées.

Il existe, sur la ville de Toulouse, beaucoup de logements anciens susceptibles de permettre, après un investissement immobilier locatif, d’obtenir des bons rendements. Chaque quartier a ses spécificités : il faut toujours, avant d’acheter, se renseigner sur la demande locale.

De plus, vous pouvez aussi investir dans l'immobilier neuf à Toulouse en loi Pinel.

« Contactez-nous au 05 32 09 59 31
Ou laissez-nous un message , nous vous recontactons ! »

Contactez-nous pour votre projet immobilier locatif en Pinel ou LMNP