Seniors : comment placer son argent et le faire fructifier ?

Actualités

Publié le 29/03/2017

A l’arrivée de la retraite, les Français sont de plus en plus nombreux à chercher des solutions pour placer leur argent dans l’objectif de pouvoir obtenir une source de revenus complémentaires. En effet, l’arrêt du travail peut souvent être synonyme de baisse du niveau de vie – pour éviter ce problème, plusieurs solutions de placement d’argent sont efficaces, surtout dans le domaine de l’immobilier locatif.

Après la cinquantaine, utiliser ses livrets pour l’investissement immobilier locatif

Quand on atteint approximativement l’âge de 55 ans, il devient utile d’anticiper sa retraite. A cette période de la vie, on a généralement des placements qui ne servent plus, notamment ceux que l’on réalise dans des dispositifs d’épargne d’entreprise. En récupérant cet argent, on peut réaliser une sortie en capital défiscalisée. D’autres revenus peuvent être obtenus en vue de réinvestir, à l’image de fonds récoltés suite à la rupture du contrat de travail. Puisque cet argent ne rapporte plus et peut être utilisé librement par son propriétaire, il est judicieux de l’utiliser pour investir dans l’immobilier locatif, de préférence avec le statut de LMNP (Loueur en Meublé Non-Professionnel).

En l’absence d’épargne, la possibilité d’emprunter pour investir

Tous les seniors ne peuvent pas utiliser une épargne pour investir dans l’immobilier locatif. En outre, certains contribuables subissant une imposition lourde ont d’autres objectifs quand ils achètent un bien locatif neuf pour le louer, notamment sur le plan des impôts. Les intérêts d’emprunt sont déductibles fiscalement des revenus fonciers. En ce sens, un senior qui paye trop d’impôts et qui souhaite agrandir son patrimoine immobilier réussira mieux son investissement en réalisant un achat à crédit.

L’investissement en démembrement de propriété, utile pour les plus de 60 ans

Si, à 60 ans, on a encore une bonne qualité de vie et peu de dépenses santé, la situation financière peut être plus compliquée après 70 ou 80 ans, quand on a plus de frais liés à l’âge ou encore, dans certains cas, à la dépendance. Pour anticiper ces années où le train de vie change, il est judicieux d’acheter en démembrement de propriété. L’usufruit reste, pour une quinzaine d’années approximativement, destinée à un bailleur qui s’occupe de la gestion locative. Au bout d’une période donnée, on récupère toute la valeur du logement en pleine propriété – avant cela, on ne paye aucune taxe et aucun impôt.

« Contactez-nous au 09 72 57 21 46
Ou laissez-nous un message , nous vous recontactons ! »

Contactez-nous pour votre projet immobilier locatif en Pinel ou LMNP