Toulouse, ville la moins chère dans l’immobilier neuf

Actualités

Publié le 18/01/2017

Investir dans l’immobilier neuf permet de bénéficier d’avantages fiscaux importants avec la loi Pinel, sachant qu’il s’agit aussi d’une bonne initiative pour se créer un patrimoine sans devoir, dans les années à venir, prévoir des travaux de réhabilitation. Naturellement, pour ses avantages indéniables, le neuf est plus cher que l’ancien à l’achat. Mais si vous avez un budget réduit, vous pouvez toujours miser sur Toulouse, une ville à fort potentiel classé comme la moins chère dans l’immobilier neuf.

Les atouts de la ville de Toulouse

Si les statistiques prouvent que Toulouse est accessible pour les acquéreurs cherchant un bien locatif neuf, de nombreux autres paramètres encouragent à miser sur la ville rose. Chaque année, près de 8 000 nouveaux arrivants affichent leur séduction pour cette ville du Midi : ils participent logiquement à la hausse de la demande locative. Selon le dernier recensement de l’INSEE publié le 1er janvier 2017, Toulouse est la ville qui connaît la plus forte augmentation de population en France.

Des prix attractifs et en baisse

Selon les chiffres Orpi, le prix de vente moyen au mètre carré à Toulouse baisse de 4 %. Ces tarifs attractifs permettent de conclure plus rapidement les ventes : en moyenne, il faut 97 jours pour vendre un bien en France – 80 suffisent à Toulouse.
Parmi les quartiers les moins chers à Toulouse, on trouve Reynerie (estimation à 1 483 euros par mètre carré), Bellefontaine (1 713 euros par mètre carré) ou encore Bagatelle (1 716 euros par mètre carré). Les quartiers les plus chers, en revanche, sont proches des 4 000 euros au mètre carré (Saint-Etienne, Capitole et Carmes).

« Contactez-nous au 09 72 57 21 46
Ou laissez-nous un message , nous vous recontactons ! »

Contactez-nous pour votre projet immobilier locatif en Pinel ou LMNP